Globalement, l’évolution des concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère et des températures à la surface de la Terre suit les prédictions publiées en 2001 par le GIEC lors de son précédent rapport. En revanche, l’élévation du niveau de la mer a dépassé la fourchette haute des différents scénarios envisagés, expliquent des chercheurs allemands, français et américains dans un article publié par la revue Science.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)