"Si rien n'est fait, une canicule comme celle de 2003 pourrait entraîner 60.000 morts à la fin du siècle. Nous devons apprendre à vivre avec un tel climat". En plein processus du Grenelle de l'environnement, Jean-Pierre Besancenot, chercheur au CNRS et auteur de "Notre santé à l'épreuve du changement climatique" (Editions Delachaux et Niestlé, 221 pages), ne cache pas ses inquiétudes.

Lire la suite (réservé aux abonnés)