b_300_200_16777215_00_images_stories_images_gestion_carte_bassee_casiers_051017.jpgLe projet du lac de la Bassée, piloté par l'établissement public territorial de bassin (EPTB) Seine Grands Lacs, est dans les cartons depuis une bonne vingtaine d'années. Il est revenu dans l'actualité après la crue de juin 2016, qui a coûté plus d'un milliard d'euros en Ile-de-France. Face aux menaces d'inondations de la Seine, les quatre lacs réservoirs existant - Der-Chantecoq (sur la Marne), Temple et Amance (sur l'Aube), Orient (sur la Seine), Pannecière (sur l'Yonne) - ne suffisent pas.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)