Une nouvelle étude réalisée à la demande de l’État sur la question des zones inondables en cas de crue importante montre que l'extension des zones inondables dans l'agglomération aurait été sous-estimée.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)