Depuis plusieurs mois la Bretagne tremble. Dans la nuit de mercredi à jeudi, les Finistériens ont ressenti les secousses d’un tremblement de terre de magnitude 3,5 sur l’échelle de Richter. Pas de dégât pour ce troisième séisme depuis le 11 octobre mais plusieurs questions se posent sur la possibilité d'un séisme majeur dans la région.

Lire la suite (réservé aux abonnés)