La mission océanographique Antithesis a étudié le potentiel sismogène des Petites Antilles. Durant 18 jours, le navire océanographique Le Pourquoi pas ? a sillonné les fonds marins des Petites Antilles pour en comprendre l'activité sismique. Lors de cette mission appelée Antithesis, les chercheurs ont travaillé de jour comme de nuit pour obtenir un maximum de résultats visant à mieux cerner le potentiel sismique des Petites Antilles Françaises.

Lire la suite (réservé aux abonnés)