b_300_200_16777215_00_images_stories_images_gestion_interface_foret_habitat_120816.JPGLe 11 août dernier, 3 300 hectares de végétation ont brûlé dans les Bouches-du-Rhône, dans une série d’incendies qui ont fait rage, la veille et durant la nuit, aux portes de Marseille et dans la zone industrielle de Fos-sur-Mer. La superficie calcinée représente environ la moitié de la surface annuelle moyenne (6 530 hectares) consumée par le feu dans les départements méditerranéens au cours de la dernière décennie, selon l’Observatoire régional de la forêt méditerranéenne.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)