b_300_200_16777215_00_images_stories_images_rechauffement_erosion_littoral_aquitaine_201216.JPGUn rapport scientifique, réalisé à la lumière des fortes tempêtes de l'hiver 2013-2014, confirme un recul marqué du trait de côte du littoral aquitain à l'horizon 2050. Erosion des plages et des dunes, mouvements de terrain, submersions marines… L’hiver 2013-2014 a, de par son caractère exceptionnel, durement marqué le littoral aquitain. Des reculs de 10 à 20 mètres ont été enregistrés sur certains secteurs, et jusqu’à 40 mètres sur les plages de Soulac-sur-Mer dans le Médoc.

Lire la suite (réservé aux abonnés)