Le 5 novembre dernier, la commission mixte inondation du Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie a examiné l'éligibilité du PAPI aux fonds de prévention des risques naturels majeurs, dit « fonds Barnier ». La qualité du travail présentée sur la partie girondine a permis de labelliser ce projet permettant ainsi à la Métropole d'obtenir non seulement une légitimité de ses actions par les services de l'Etat mais également de bénéficier de 13 millions d'€ provenant du fond de prévention des risques naturels majeurs.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)