Le risque de "submersion rapide", particulièrement présent dans les Outre-mer exposés aux dépressions cycloniques, aux risques sismiques ou aux tsunamis, est pourtant moins bien pris en compte dans ces territoires qu'en métropole, selon un récent rapport interministériel de l'Intérieur et l'Environnement.

Lire la suite (réservé aux abonnés)