En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de navigation, faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux et vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts.

Alors que 2018 se voulait l'année du pouvoir d'achat, avec la baisse des cotisations salariales et la disparition progressive de la taxe d'habitation pour 80% des Français, voilà qu'une nouvelle taxe locale monte en puissance. Son nom: la taxe Gemapi pour «gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations».

Lire la suite (réservé aux abonnés)