Suite aux inondations meurtrières dans l’Aude qui ont fait au moins 13 morts les 14 et 15 octobre dernier, des voix s’élèvent pour dénoncer l’urbanisation massive des territoires, accusée d’aggraver les risques d’inondation. Une fois de plus, comme après chaque événement , le besoin de repenser les politiques de réaménagement du territoire est évoqué.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)