Les pluies diluviennes qui se sont abattues sur le département de l’Aude dans la nuit du 14 au 15 octobre ont causé la mort de 11 personnes. Cette crue sans précédent depuis 1981 fait suite à un autre épisode dramatique. Quatre jours plus tôt, c’était en effet les habitants de Sainte-Maxime (Var) qui subissaient des pluies torrentielles, causant la mort de deux personnes. Et si l’été 2018 a été marqué par plusieurs épisodes de canicule, il a aussi vu, comme les précédents, la multiplication des inondations à la suite d’orages et de fortes précipitations. Tout début juillet, une vingtaine de départements avait été placée sous vigilance orange. Selon le dernier bilan des catastrophes naturelles en France publié par la Caisse centrale de réassurance, les inondations représentent en moyenne 56 % de cette sinistralité et un demi-milliard d’euros par an d’indemnisations.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)