L’État a donné des délais aux préfets pour qu’ils fassent refaire les plans de prévention des risques naturels en prenant en compte les avalanches exceptionnelles. Informer les citoyens des risques d’avalanches auxquels leur logement – et donc eux-mêmes – sont confrontés, voilà le combat que mène l’Association pour l’information sur les risques d’avalanches urbaines et leur prévention (Airap) depuis 2005.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)