Un Français sur quatre est concerné par le risque d’inondation. Désormais, ce risque doit se gérer autrement qu’avec des digues, dont la protection n’est que partielle. Certes, les collectivités doivent s’informer des risques encourus par leur territoire grâce aux connaissances et documents élaborés par l’État

Lire la suite (réservé aux abonnés)