Et si Paris était inondé, comme Dresde ou Prague cet été ? La menace est prise très au sérieux par le préfet de police, qui a demandé à ses services de préparer, d'ici à décembre, un plan d'action susceptible de limiter les conséquences d'une crue majeure sur la capitale...

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)