Depuis 15 ans les biefs du pilat représentent une petite vitrine pour interpeler les esprits en proposant une solution de gestion globale de l'eau dont les retombées permettent de résoudre de nombreux problèmes dûs à la mauvaise répartition de l'eau. En effet, l'art de la répartition de l'eau est le chaînon manquant des problèmes qui font l'objet de nombreux colloques depuis 40ans...

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)