+ Prévision des risques naturels
Dernière mise à jour : le 28/11/2020 à 18:04

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Prévision et alerte en France

Rubrique consacrée à l'actualité de la prévision et de l'alerte relative aux risques naturels en France : nouveaux moyens de prévision des risques, systèmes d'alerte  ...



Lire la suite... La saison des incendies pourrait bientôt durer toute l'année. Malgré l'amélioration des techniques de lutte contre le phénomène, le nombre d'incendies de forêt a augmenté et les zones touchées ont doublé au cours des 30 dernières années.

 Météo-France, Sète et l'université de Montpellier concrétisent un projet de recherche : mesurer et étudier la vapeur d'eau de la troposphère en équipant les bateaux de croisière pour affiner les prévisions météorologiques des épisodes cévenols.

 Lire la suite...Un système d'alerte au tsunami composé de 21 sirènes sera mis en service en 2021 à Mayotte. Le 101e département français est en effet soumis depuis mai 2018 à de nombreux séismes ayant entrainé l'apparition d'un volcan sous-marin.

Lire la suite...La grêle est un des aléas météorologiques les plus difficiles à appréhender en terme de prévision et d'intensité tout en constituant un des risques naturels ayant un fort potentiel de destruction en France et en Europe. En effet, ce phénomène est très récurrent (en moyenne 70 jours de grêle > 1 cm par an en France), multi-saisonnier (la saison des chutes de grêle dommageables s'étend de mars à octobre) et susceptibles d'affecter toutes les régions sur des étendues géographiques parfois significatives. Ainsi, la grêle a des conséquences parfois dévastatrices pour les particuliers (automobile notamment), le secteur agricole et les entreprises.  Rien que pour notre pays le coût des dommages assurés s'élève à eux seuls à plus de 4,3 milliards d'€ depuis 1984.

Lire la suite...Les tempêtes tempérées et les épisodes de vents violents constituent un des risques naturels majeurs les plus important en France et en Europe de l’Ouest. En effet, ces phénomènes sont récurrents (il peut y en avoir plusieurs dans un laps de temps réduit allant de quelques semaines à quelques mois), affectent des étendues géographiques parfois significative (plusieurs régions voire plusieurs pays) et les aléas connexes qui les accompagnent (fortes pluies, submersion marines…) ont un fort potentiel destructeur. Ainsi, si les effets du vent ont des conséquences dévastatrices pour les particuliers et les entreprises ils peuvent également très fortement impacter les sociétés d’assurance qui prennent en charge les risques, ne serait-ce que par le simple risque de cumul de sinistralité (dans le cas d’un événement touchant de nombreuses régions ou de succession de plusieurs événements majeurs). Rien que pour notre pays le coût des dommages assurés s'élève à plus de 28 milliards d'€ depuis 1984.

Dans le cadre du projet SPICy (Système de prévision des inondations en contexte cyclonique), qui a pris fin en 2018, la division Études et Climatologie (EC) de la Direction interrégionale de Météo-France pour l'océan Indien (DIROI) a développé une méthode pour définir des scénarios cycloniques autour de la prévision produite par le Centre météorologique régional spécialisé (CMRS) cyclones de La Réunion.

La Côte d'azur est la zone la plus exposée au risque de tsunami en France métropolitaine. Face à ce risque peu connu mais réel, la France s'est dotée d'un centre d'alerte mais des progrès restent à faire pour redescendre l'information sur le terrain, reconnaissent divers responsables concernés.

Une nouvelle version du système d’alerte cyclonique va entrer en vigueur à la Réunion pour la prochaine saison cyclonique. Le préfet et les maires de La Réunion ont entamé ce vendredi une concertation visant à faire évoluer le système d’alertes aux cyclones, qui a mal fonctionné lors de précédentes tempêtes.

L'Ifremer et son homologue allemand, le Marum, lancent un projet de recherche sur la prédiction des "aléas gravitaires sous-marins", ces glissements de sédiments côtiers capables de déclencher des vagues meurtrières.

L’expérience le montre, en cas de survenue de catastrophe naturelle, il y a souvent des citoyens « connectés » au plus près des événements qui partagent en temps réel leur vision de la situation via les réseaux sociaux. Ce fut par exemple le cas lors des séismes majeurs d’Haïti en 2010 et d’Italie en 2012 puis 2016, des inondations qui ont frappé la France au printemps 2016, ou encore très récemment à l’occasion du passage du cyclone Irma sur les Antille

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNATLAS notre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Statistiques base BD CATNAT

Nombre d’événements recensés depuis 2001 (vu au 27/11/2020)
  • En France / DOM : 1.950
  • A l’étranger : 16.087
Nombre de victimes recensées depuis 2001 (vu au 27/11/2020)
  • En France / DOM : 30.824
  • A l’étranger : 1.318.898
Coût depuis 2001 en millions de $ (vu au 27/11/2020)
  • En France / DOM : 42.176
  • A l’étranger : 3.198.111
Accès à la BD CATNAT
Statistiques en temps réel

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"