Les inondations dramatiques dramatiques qui ont touché la Côte d’Azur ne peuvent pas être imputées au réchauffement climatique en cours, mais celui-ci n'est pas nécessairement pour autant innocent… Ce cas illustre de manière très concrète la différence entre le temps du climatologue (échelle de temps longue) et celui du météorologiste (échelle de temps courte).

Lire la suite (réservé aux abonnés)