150 capteurs sismologiques ont été installé sur le glissement de terrain du Sauze, pour aider à améliorer la gestion du risque. C'est en juin et juillet dernier que l'Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre de l'Université de Strasbourg, avec le soutien du Centre National de la Recherche Scientifique CNRS, a installé ce réseau de surveillance très dense.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)