Alors que l'application SAIP (pour « Système d'alerte et d'information des populations ») continue d’essuyer des critiques suite à la fausse alerte donnée à Paris samedi dernier, un député de l’opposition demande au ministère de l’Intérieur de mettre en place un dispositif d’avertissement par SMS, notamment pour les catastrophes naturelles.

Lire la suite (réservé aux abonnés)