b_300_200_16777215_00_images_stories_images_gestion_illustration_tempete_warning_061117.JPGLes tempêtes tempérées et les épisodes de vents violents constituent un des risques naturels majeurs les plus important en France et en Europe de l’Ouest. En effet, ces phénomènes sont récurrents (il peut y en avoir plusieurs dans un laps de temps réduit allant de quelques semaines à quelques mois), affectent des étendues géographiques parfois significative (plusieurs régions voire plusieurs pays) et les aléas connexes qui les accompagnent (fortes pluies, submersion marines…) ont un fort potentiel destructeur. Ainsi, si les effets du vent ont des conséquences dévastatrices pour les particuliers et les entreprises ils peuvent également très fortement impacter les sociétés d’assurance qui prennent en charge les risques, ne serait-ce que par le simple risque de cumul de sinistralité (dans le cas d’un événement touchant de nombreuses régions ou de succession de plusieurs événements majeurs). Rien que pour notre pays le coût des dommages assurés s'élève à plus de 28 milliards d'€ depuis 1984.

Lire la suite (réservé aux abonnés)