En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de navigation, faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux et vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts.

L'Ifremer et son homologue allemand, le Marum, lancent un projet de recherche sur la prédiction des "aléas gravitaires sous-marins", ces glissements de sédiments côtiers capables de déclencher des vagues meurtrières.

Lire la suite (réservé aux abonnés)