La Côte d'azur est la zone la plus exposée au risque de tsunami en France métropolitaine. Face à ce risque peu connu mais réel, la France s'est dotée d'un centre d'alerte mais des progrès restent à faire pour redescendre l'information sur le terrain, reconnaissent divers responsables concernés.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)