Les inondations de la vallée de la Somme et de ses affluents ont été, durant la période de décembre 2000 à juin 2001, exceptionnelles en raison des fortes précipitations. Dans le même temps, de vastes zones du plateau picard ont été soumises à des phénomènes de remontées de nappe phréatique (15 m par endroits) dans les dépressions dites « vallée sèche », dans les caves et sous-sol, entraînant de ...

Lire la suite (réservé aux abonnés)