Veille gestion des risques France
Dernière mise à jour : le 24/10/2020 à 10:13

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Veille gestion des risques France

france120Toutes les actualités de la gestion des risques naturels en France publiées depuis le 01/01/01 :  

 Les articles de cette rubrique peuvent vous être fourni sous forme d'une veille personnalisée par email ou par flux RSS.

 


A l'initiative de l'UNESCO, un exercice tsunami international s'est déroulé ce jour dans le Pacifique, piloté par le Pacific Tsunami Warning Centre de Hawaii (PTWC) auquel la Polynésie française y a participé, secondé par le laboratoire de géophysique de Pamatai (LDG/CEA).

Le radar météorologique de Bourgogne, situé à Blaisy-Haut, a été inauguré le jeudi 20 avril 2006. Le site de Blaisy-Haut est situé sur la ligne de partage des eaux, pratiquement aux confins des 3 bassins versants, à 592 mètres d’altitude.

Le Ministère de l'Ecologie a annoncé le lancement d'un programme d'action et de prévention des inondations du bassin de l'Aude, d'un montant de 79 millions d'euros pour la période 2006-2013.

En 2008, les prévisions à court terme effectuées par Météo-France dévraient être nettement améliorée avec l'entrée en service d'un nouveau modèle informatisé du temps, "Arome" et d'un nouveau  super-calculateur. Ces deux innovations permettront une plus grande finesse dans les prévisions au niveau local, en particulier pour les délais très brefs (de 1 à 24 heures), ont indiqué des responsables de l'organisme public, devant leurs utilisateurs institutionnels réunis au sein du Conseil supérieur de la météorologie.

Au cours de la dernière décennie, les inondations ont touché environ 1,5 milliard de personnes, soit plus de 75% de l’ensemble des populations frappées par des catastrophes naturelles recensées dans le monde. Par nature, ce sont des événements catastrophiques qui touchent rapidement des régions très étendues, ce qui les rend difficiles à prévoir et à surveiller.

A l'instar d'un séisme dans la région de Nice où d'une crue type 1910 sur la Seine, une crue majeure sur la Loire moyenne fait partie des scénarios catastrophes en France. D'importants travaux ont débuté pour renforcer les levées de la Loire contre les risques d'inondation dans la Vallée de l'Authion, entre Angers et Saumur. D'un coût d'environ 40 millions d'euros, ce programme, prévu pour durer jusqu'à la fin 2008, est considéré comme l'un des plus gros chantiers de prévention des inondations en France. Il vise à renforcer sur près de 40 kilomètres et onze communes la levée qui protège, sur la rive nord de la Loire, cette région fertile où sont implantées de nombreuses pépinières, sociétés semencières et maraîchères.

Mi-février, 2005, la Réunion était en alerte fortes pluies. Le déluge qui allait durer 48 heures inspirait des commentaires abasourdis en Préfecture : “C’est comme un cyclone sans le vent”, en référence à Hyacinthe qui avait balayé la Réunion en 1980. Il y a une semaine, Diwa, tempête tropicale modérée a conduit le préfet à déclencher l’alerte orange... davantage en considération du volume des précipitations “de retour centennal” sur certaines zones, les cirques en particuliers, et de leurs conséquences, qu’en raison de la force du vent.

T.A.O est un label de qualité qui propose aux collectivités de les aider à améliorer la gestion et la prévention des risques naturels.

Les quatre Labels de prévention des risques naturels créés par T.A.O (Avalanche, Inondation, Séisme, Mouvement de terrain) permettent aux communes de valoriser leur efforts, d’afficher leur motivation, et certifie leur engage dans une démarche d’amélioration continue de son management des risques naturels.

Une première enveloppe de 1,26 million d'euros va être mise en place pour les sinistrés de quatre départements qui ont subi la sécheresse ou des inondations, a annoncé le ministère de l'Agriculture.

La Commission nationale des calamités agricoles a examiné jeudi dernier les dossiers de demandes de reconnaissance pour de nouveaux sinistres. Elle a émis un avis favorable pour une partie de l'Indre-et-Loire et de l'Yonne pour les pertes dues à la sécheresse l'an dernier, ainsi que pour l'Aude et les Pyrénées-Orientales pour les conséquences des inondations de novembre 2005 à janvier 2006.

En 2006, deux risques naturels majeurs font l'objet d'une attention particulière de la part  Minsitère de l'Ecologie : les inondations et les séismes...