Veille gestion des risques France
Dernière mise à jour : le 26/09/2020 à 09:21

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Veille gestion des risques France

france120Toutes les actualités de la gestion des risques naturels en France publiées depuis le 01/01/01 :  

 Les articles de cette rubrique peuvent vous être fourni sous forme d'une veille personnalisée par email ou par flux RSS.

 


La Chaîne des Puys, cette mince bande d’imposantes pustules rangées sur un axe nord-sud à l’ouest de Clermont-Ferrand, vestiges des volcans les plus récents de France métropolitaine. Elle est apparue il y a environ 100 000 ans – à titre de comparaison, le volcanisme dans le Massif central est né il y a 60 millions d’années, peu après la disparition des dinosaures.

150 capteurs sismologiques ont été installé sur le glissement de terrain du Sauze, pour aider à améliorer la gestion du risque. C'est en juin et juillet dernier que l'Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre de l'Université de Strasbourg, avec le soutien du Centre National de la Recherche Scientifique CNRS, a installé ce réseau de surveillance très dense.

Lire la suite...Le ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, et le ministère de l’Intérieur ont lancé, le samedi 20 août dernier, une campagne de sensibilisation aux phénomènes des pluies méditerranéennes intenses. L’objectif est de développer une véritable culture du risque pour que chacun adopte les comportements qui sauvent et d’améliorer la résilience des territoires.

La concertation des acteurs locaux dans le secteur de Châtellerault mené ces derniers mois par L'EPTB Vienne a permis d'aboutir à la première stratégie locale de gestion du risque d'inondation (SLGRI) validée par arrêté préfectoral en France. D'autres devraient suivre d'ici la fin de l'année.

Lire la suite...Le 11 août dernier, 3 300 hectares de végétation ont brûlé dans les Bouches-du-Rhône, dans une série d’incendies qui ont fait rage, la veille et durant la nuit, aux portes de Marseille et dans la zone industrielle de Fos-sur-Mer. La superficie calcinée représente environ la moitié de la surface annuelle moyenne (6 530 hectares) consumée par le feu dans les départements méditerranéens au cours de la dernière décennie, selon l’Observatoire régional de la forêt méditerranéenne.

Lors du conseil des ministres de ce mercredi 27 juillet, Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la mer, en charge des Relations internationales sur le climat, et George Pau-Langevin, ministre des Outre-mer, ont annoncé le lancement de la seconde phase du « Plan Séismes Antilles ».

Comme après chaque catastrophe naturelle, les autorités se lancent dans un vaste retour d'expérience tout azimut. L'heure est donc aux missions, nouveaux rapports, "nouvelles" propositions, élaboration de nouvelles compétences et structures … Gageons que, comme d'habitude, ce retour d'expérience ne débouchera sur rien si ce n'est peut-être de nouvelles mesures inapplicables (et inappliquées) non coercitives et de nouvelles structures qui viendront s'ajouter au mille feuille existant mais qui auront le mérite de diluer un peu plus les responsabilités en cas d'événement.

Suite aux inondations exceptionnelles qui ont eu lieu en mai et en juin dans le Centre et en Île-de-France, des missions de retour d’expérience ont été lancées par Ségolène Royal, ministre de l'Environnement, du Développement durable et de l’Énergie (MEDDE).

Entre Loire et Seine, on n’avait pas vu un printemps aussi pluvieux depuis 1928. Fin mai, le pic de précipitations fait déborder la Seine et certains de ses affluents. Provins, Moret-sur-Loing, Villeneuve-Saint-Georges sont submergés tandis que des champs entiers disparaissent sous l’eau dans le Loiret et le Loir-et-Cher comme dans une dizaine d’autres départements et que l’autoroute A10, envahie d’eau, est impraticable.

La commission de l'aménagement du territoire et du développement durable du Sénat organisait mercredi 29 juin une table ronde sur l'alerte et la prévention des risques. Si la volonté était de faire avancer les choses, elle a surtout permis de faire un point sur les outils déjà mis en oeuvre.