En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de navigation, faciliter le partage d’information sur les réseaux sociaux et vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts.
Veille gestion des risques France
Dernière mise à jour : le 24/05/2018 à 14:21

Observatoire permanent des catastrophes naturelles et des risques naturels

Veille gestion des risques France

france120Toutes les actualités de la gestion des risques naturels en France publiées depuis le 01/01/01 :  

 Les articles de cette rubrique peuvent vous être fourni sous forme d'une veille personnalisée par email ou par flux RSS.

 


Le conseil départemental de sécurité civile et des risques naturels majeurs a approuvé hier le Plan de gestion du risque d’inondation de La Réunion (PGRI). Initié par la direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DEAL) dans le cadre d’une directive Européenne, ce plan stratégique, couvre l’ensemble des aspects de la prévention et de la gestion des inondations et il revêt d’un intérêt particulièrement important à La Réunion compte tenu de l’importance de ce risque sur l’île.

A l'instar de toutes les villes de la Côte d'Azur, Marseille est fortement exposée au risque d'inondation à l'image des crues survenues en septembre 2000 (3 morts) et en décembre 2003 (2 morts). Or, la ville sera tôt ou tard à nouveau confrontée à de grandes inondations, prédisent tous les spécialistes.

Lire la suite...Le 28 septembre dernier, la ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a signé l’instruction gouvernementale donnant consigne aux préfets de prendre en compte le guide méthodologique avalanches, rédigé… en 2004. Il a fallu onze ans pour que soit publié ce document de la direction générale de la prévention des risques, tirant les enseignements de la catastrophe de Montroc (12 morts, le 9 février 1999).

Les inondations dramatiques dramatiques qui ont touché la Côte d’Azur ne peuvent pas être imputées au réchauffement climatique en cours, mais celui-ci n'est pas nécessairement pour autant innocent… Ce cas illustre de manière très concrète la différence entre le temps du climatologue (échelle de temps longue) et celui du météorologiste (échelle de temps courte).

Lire la suite...De la Bretagne sud au Pays basque, le littoral atlantique français est très exposé à 2 risques : la submersion marine et l’érosion côtière. Ces risques ont été mis dramatiquement en avant par la multiplication et l’intensité de phénomènes météorologiques violents, tels que les tempêtes Lothar, Matin, Klaus, Xynthia, ...

Changement climatique, bétonisation, urbanisation en zone à risque… Plusieurs facteurs viennent aggraver les inondations qui touchent régulièrement la France, à l'image des crues torrentielles qui ont touché le Sud-Est le week-end dernier.

Les inondations dramatiques ce week-end sur la Côte d'Azur l'ont démontré, des pluies diluviennes peuvent transformer des zones urbaines et des cours d'eau en véritables torrents en quelques minutes. Une situation dangereuse pour les habitants qui pourrait être mieux gérée grâce à une nouvelle génération de radars.

Lire la suite...La Ville de Paris teste pendant deux jours, mardi 29 et mercredi 30 septembre, le dispositif de crise mis en place en cas de crue de la Seine. Cet exercice en temps réel est une préparation à l’exercice global prévu en mars 2016, en lien avec la commission européenne.

Lire la suite...Le projet NIVEXT : NIVeaux marins EXTrêmes a pour objectif de caractériser les niveaux extrêmes historiques du niveau de la mer dans la définition de l'aléa submersion marine pour le littoral Atlantique, Manche et mer du Nord en France. Les observations marégraphiques permettent d'étudier et de quantifier les évènements de tempête majeurs du passé.

Lire la suite...Comme l’a montré à nouveau un éboulement survenu le mois dernier à Varangeville (76), les falaises normandes reculent, à raison de 15 à 20 cm par an en moyenne, mais par écailles pouvant atteindre une dizaine de mètres d’épaisseur en un seul tenant. Sur une portion de falaise de 1500 m particulièrement étudiée en termes de recherche, près de Mesnil-Val, on estime que l’équivalent de 75 briques de lait tombe chaque jour, l’équivalent d’une baignoire tous les trois jours (300 l), et l’équivalent de l’Arc de Triomphe tous les 5 ans (50 000 m3).

Grâce à nos outils et solutions de veille par email ou flux RSS, définissez vos critères et obtenez votre revue de presse permanente personnalisée

----------------------------- 

Catnatmaps

Découvrez CATNAT Mapsnotre système d'information géographique en ligne dédié aux risques naturels en France et dans le Monde

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"

Alerte & vigilance en cours