Le ministre de la Sécurité publique canadien, Martin Coiteux, admet que la prestation d’aide aux sinistrés des inondations du printemps dernier doit être améliorée, tout comme la gestion des prochaines catastrophes naturelles qui seront inévitables à l’avenir. Le ministre participait mardi avec des députés du gouvernement à un forum sur les leçons à retenir des inondations qui ont touché plusieurs régions du Québec au printemps.

Lire la suite (réservé aux abonnés)