Si les changements climatiques jouent probablement un rôle dans les précipitations records qui se sont abattues cet été sur l'Asie, la destruction des écosystèmes a fortement accentué l'effet des inondations dévastatrices, estiment des experts.

Lire la suite (réservé aux abonnés)