Des  chercheurs américains de l'Université de Californie à Irvine et de l'Université de l'Etat d'Arizona indiquent qu'un séisme de très forte magnitude pourrait frapper à tout moment certaines parties du sud de la Californie et ce, sans signaux précurseurs (micro-séismes) comme cela est souvent le cas.

Lire la suite (réservé aux abonnés)