Le gouvernement du Maroc, avec l'appui de la Banque mondiale (BM) et de la Coopération suisse, élaborent actuellement une stratégie nationale intégrée de prévention, gestion et couverture financière des risques liés aux catastrophes naturelles, des risques agricoles et des risques associés à la volatilité du prix des matières premières.

Lire la suite (réservé aux abonnés)