b_300_200_16777215_00_images_stories_images_gestion_trou_ozone_031011.jpgSelon une étude parue  dans la revue scientifique britannique Nature ce week-end, un trou d'une taille équivalente à cinq fois la surface de l'Allemagne s'est ouvert dans la couche d'ozone au-dessus de l'Arctique, égalant pour la première fois la diminution observée dans l'Antarctique .

Lire la suite (réservé aux abonnés)