La température de l'air dans les grandes villes américaines est environ 1 à 6 degrés Celcius plus élevée que dans les banlieues et les zones rurales qui les entourent. Cette variation est surtout due à la circulation automobile, aux grands immeubles et aux routes ...

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)