La Silicon Valley, capitale américaine des nouvelles technologies située près de San Francisco, est menacée par l'affaissement des sols qui pourrait aggraver les inondations à l'avenir, selon une étude publiée ce mercredi par la revue Science Advances. Cette subsidence, en s'ajoutant à la montée du niveau des océans du fait du changement climatique, double le risque d'inondation dans cette région d'ici 2100.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)