Le nombre de glissements de terrain mortels augmente partout dans le monde, et les activités humaines illégales sont à blâmer, affirment les scientifiques dans une étude parue dans la revue Natural Hazards and Earth System Sciences.

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)