Les vagues seraient-elles plus hautes en Europe côté atlantique ? Oui, révèle une étude menée par des chercheurs l’Université de Plymouth (Royaume-Uni), du CNRS et de l’Université de Bordeaux en France. Les côtes écossaises et irlandaises auraient en effet connu les plus fortes augmentations, la hauteur moyenne des vagues hivernales étant supérieure à 10 mm/an – à savoir plus de 70 centimètres plus hautes qu’en 1948.

Lire la suite (réservé aux abonnés)