b_300_200_16777215_00_images_stories_images_gestion_risque_tsunami_indonesie_240420.jpgLes scientifiques de l’université Heriot-Watt d’Édimbourg ont identifié un risque potentiel de tsunami dû à un glissement de terrain dans la région choisie par l’Indonésie pour sa nouvelle capitale.

Lire la suite (réservé aux abonnés)