Deux des forces les plus destructrices de la nature - les tremblements de terre et les tsunamis - pourraient en fait constituer une menace plus importante que les estimations actuelles selon une nouvelle recherche menée par des scientifiques de l'Université du Nouveau-Mexique et de l'Université technologique de Nanyang publiée aujourd'hui dans Nature Geoscience .

Lire la suite (réservé aux abonnés)