Peu de marins les ont vues mais les vagues géantes d'une trentaine de mètres de haut ne sont pas exceptionnelles lors des ouragans, affirme une étude américaine publiée récemment dans la revue Science. ...

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)