Le séisme meurtrier survenu le 26 décembre 2004 au large de Sumatra pourrait avoir accru le risque sismique dans la région, selon des observations de chercheurs de l'université d'Ulster, publiées dans la revue Nature du jeudi 17 mars. Pour John McCloskey et ses collègues, le tremblement de terre a augmenté le stress sismique sur la faille qui traverse Sumatra du nord-ouest au sud-est et sur la zone de subduction ...

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)