Un étude américaine dont les conclusions viennent d'être publiées dans le très sérieux Proceedings of the National Academy of Sciences montre que l'agglomération de Naples (sud-ouest de l'Italie), avec ses deux millions d'habitants, vit sous la menace d'une explosion soudaine du Vésuve, telle que celle qui s'est produite il y a 3780 d'années, plus dévastatrice que l'éruption qui a détruit Pompéi en 79 après Jésus-Christ. Ce scénario doit être pris en compte dans les plans actuels de prévention de la ville de Naples.

Lire la suite (réservé aux abonnés)