Des chercheurs de l’université de l’Oregon indiquent dans le journal Geology que trois plaques tectoniques situées près de la côte nord-ouest américaine sont actuellement en train de se réordonner, et que leur triple jonction se déplace en direction du sud-est. Aussi selon le directeur d’étude, le séisme tant redouté « Big One », pourrait être bien moins cataclysmique que prévu.

Lire la suite (réservé aux abonnés)