C’est la petite lueur d’espoir au milieu d’une catastrophe qui a tué au moins 20.000 personnes. Le violent séisme qui a frappé le Gujarat, en Inde, aurait réveillé d’anciennes rivières. Des clichés pris par satellites montrent ainsi que des cours...

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)