Une mission scientifique de la NASA, de l'Administration nationale des études océaniques et atmosphériques (NOAA) et diverses universités américaines se rendra prochainement en Afrique pour étudier l'influence des poussières et des vents africains sur la formation des cyclones tropicaux dans l'océan Atlantique.

Lire la suite (réservé aux abonnés)