Une étude de l'Institut de technologie de Californie (Caltech) de Pasadena indique que des bâtiments construits selon les normes les plus récentes seraient gravement endommagés, voire détruits par le fort séisme promis à Los Angeles et sa région, qui compte 18 millions d'habitants.

Lire la suite (réservé aux abonnés)