En matière d'inondations, le passé éclaire souvent le présent, et la connaissance des anciennes crues d'un cours d'eau peut servir à prévenir ses débordements. Dans ce but, depuis deux ou trois ans, des hydrologues, des climatologues et des historiens se sont associés pour étudier les rivières et les fleuves en se fondant sur des documents historiques. Une telle réflexion est en cours à Grenoble, où le conseil général ...

Envie de lire cet article réservé aux abonnés ?

Vous avez le choix : regarder une courte vidéo publicitaire pour accéder à cet article ou souscrire à l'une de nos formules d'abonnement

Je regarde une publicité vidéo

Lire la suite (réservé aux abonnés)