Selon certains chercheurs la pollution croissante liée aux activités humaines au-dessus de l’Asie renforce les tempêtes sur le Pacifique.

Lire la suite (réservé aux abonnés)