Image
Image
Selon une étude publiée par trois géologues dans la revue Nature, le séisme de magnitude 7,9 sur l'échelle de Richter du 12 mai en Chine a renforcé le risque de répliques le long de certaines failles situées dans des régions densément peuplées .

Lire la suite (réservé aux abonnés)