Une mission scientifique internationale indique avoir recueilli des données inédites pour mieux expliquer les mécanismes des séismes qui se produisent dans la zone terrestre sous-marine au sud-est du Japon.

Lire la suite (réservé aux abonnés)